29/04/2016

Porte d’entrée dans la ville de Lausanne (Suisse), la Place de la Gare sera réaménagée par l’agence TVK. Projetant un horizon, les architectes proposent de simplifier et d’unifier cet espace majeur, qui s’inscrit dans le projet de refonte du Pôle Gare.
TVK_LAUSANNE_concept
 

Équipe en place

L’équipe* menée par l’agence d’architecture et d’urbanisme parisienne TVK, de Pierre Alain Trévelo et Antoine Viger-Kohler, a été retenue parmi six finalistes par la municipalité lausannoise pour la transformation de la Place de la Gare. Ils ont répondu à un Mandat d’Études Parallèles (MEP), soit une démarche similaire à un concours mais qui a pour spécificité de ne pas être anonyme, ouvrant ainsi le dialogue.
Fondée à Paris en 2003 par deux associés, l’agence TVK figure au Palmarès des Jeunes Urbanistes en 2005 et est lauréate des Nouveaux Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes en 2006. Auteur du renouveau de la Place de la République à Paris en 2013, l’agence n’en est pas à son premier coup d’essai.
Place_vue_aerienne_TVK_lausanne
Ici, à Lausanne, elle propose quatre dispositifs conceptuels et spatiaux articulés entre eux : le balcon, le parcours, le sol unifié et la promenade plantée.
TVK_LAUSANNE_plan
 

Un grand balcon à l’horizon

TVK_lausanne_façades nord
Vue devant les façades nord

Au cœur de la ville, la Place de la Gare bénéficie d’une grande dimension où converge les flux. Cependant, c’est aujourd’hui un espace technique encombré et morcelé, largement nivelé (1,7 m de différence de niveau entre les façades nord et sud), laissant peu de place au piéton. L’objectif est de repositionner la place au cœur de la vie lausannoise par des usages quotidiens comme exceptionnels, répartissant justement les déplacements.
TVK_LAUSANNE_image
 

« Il est nécessaire de prévoir que la Place puisse s’adapter aux modifications des modes de vie des générations futures. »

TVK_lausanne_esplanades
Vue des deux esplanades

Dans un unique mouvement de composition, les architectes affirment, dans une ville ou la pente est omniprésente, une grande horizontale allant d’est en ouest, de la Rasude jusqu’au futur Pôle Muséal. Ils commencent par modeler la topographie, étirant ici etlà les courbes de niveau, les resserrant, planifiant le sol. Ainsi, les niveaux haut et bas seront prolongés vers le centre de la Place, lissés de façade à façade dans un matériau unique qu’est le béton. Ils seront reliés entre eux par de simples emmarchements (7 marches de 13 cm) marquant le nouveau seuil de la Gare, des pentes larges et douces (6%) servant de lieux de transit. Deux grandes esplanades seront donc dégagées, dont la pente minimale de 1,5% recueillera les eaux pluviales. Lieu d’appropriation par excellence, ces terrasses permettront des occupations exceptionnelles et temporaires, tout en dégageant un nouveau point de vue sur le bâtiment visiteur de la gare, à forte valeur patrimoniale.
TVK_LAUSANNE_sol
 

« L’unité provient ici de la composition générale : un seul grand mouvement de composition; ainsi que du travail sur le sol : un seul sol minéral. »

TVK_lausanne_vue nord
Vue depuis le nord de la place

Redonnant la « place » au piéton, cette dernière revalorisera aussi les usages fonctionnels essentiels que sont les accès aux trains, l’intermodalité, les passages de transition mais aussi les lieux de séjour. Mobilier, abris, plantations assureront les différents besoins : d’une part, trois abribus aux toitures légères et dimensions atypiques (4,5 m x 18 m, plus de 80 m2) seront disposés en quinconce sur la place ; d’autre part, le mobilier sera dessiné dans une même gamme, confortant l’unité du lieu. Enfin, des mâts effilés de grandes hauteurs, supports d’éclairage et des caténaires liés aux lignes de bus, seront alignés en partie centrale, dégageant le reste de l’espace. Quant aux plantations, elles renforceront les alignements déjà constitués le long des avenues de la Gare et Ruchonnet et seront prolongés jusqu’au seuil de la place, dégageant la perspective.
TVK_LAUSANNE_axotranche
 

Démarche participative

TVK_LAUSANNE_image
Ce projet de transformation de la Place de la Gare met à profit une démarche participative orchestrée par la municipalité ; il tient compte des résultats du sondage « C’est le moment de faire votre place! » et d’ateliers consultatifs réalisés au printemps 2015 auprès de la population. De cette concertation s’est dégagée une volonté d’optimiser la place comme nœud modal, de respecter l’identité du lieu, aussi convivial que foisonnant, de donner la priorité aux piétons sans exclure les autres modes de transport et d’utiliser la verdure comme source d’apaisement et de valorisation esthétique. Autant de points auxquelles se sont attelés Pierre Alain Trévelo et Antoine Viger-Kohler.

« La Gare et ses Places ne doivent plus être une césure dans la Ville, mais bien un lieu fédérateur. »

TVK_LAUSANNE_perimetreLa réflexion sur cette place est également associée à un projet de grande ampleur : le Concept Directeur des espaces publics du Pôle Gare, qui cherche à reconnecter les places de la gare d’ici à 2030, considérant des polarités étendues. La Place de la Gare doit donc intégrer les évolutions futures, que sont l’agrandissement des infrastructures, l’implantation du Pôle Muséal à l’ouest et la reconversion de la Rasude à l’est.
 
 
* TVK – Trévelo & Viger-Kohler, architectes urbanistes (pilote); B+S AG (ingénieur civil); Roland Ribi & Associés, ingénieurs-conseils et urbanistes (ingénieur mobilité); BSAU – Blaise Sahy (architecte urbaniste); OLM – Philippe Coignet, (paysagiste)
 
Amélie Luquain
Courtesy TVK Architectes Urbanistes / Poltred