22/03/2019

La résidence sociale « Pop Up » de MFR Architectes s’installera bientôt dans le quartier des Epinettes, au nord du 17ème arrondissement de Paris, près de la porte de Clichy. L’immeuble est le résultat d’un concours lancé par la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris), qui proposait d’imaginer une résidence sociale de 54 studios, équipée également d’une crèche pouvant accueillir 20 enfants en rez-de-chaussée.

Une façade sculptée pour rompre avec sa linéarité 

Implanté sur une parcelle de 50 mètres de long et de 10 mètres de large, le bâtiment permet d’obtenir une continuité bâtie sur la rue, tout en cassant sa linéarité grâce à sa façade sculptée. Ses cadres panoramiques en saillie donnent en effet du relief à ce grand linéaire de façade. Chaque cellule se déploie de manière singulière et chaque studio apparaît comme un logement unique. Pour rendre le bâtiment moins longitudinal, des éléments verticaux viennent rythmer la façade : en bois ou en métal, ils confirment le dynamisme de l’immeuble.

Ce nouveau bâtiment crée une cohésion, manquante jusqu’à présent, entre les différents immeubles du quartier. Se déployant de R à R+5 sur un socle unique, l’immeuble apporte un certain renouveau à la rue sans pour autant provoquer de rupture. Sa toiture végétalisée – à partir d’espèces végétales légères et basses – apporte une performance thermique supplémentaire et une certaine esthétique à cette 5ème façade.

Deux programmes homogènes, aux accès distincts

Les deux programmes profitent d’accès distincts et s’implantent de manière homogène. Le projet global s’inspire d’une architecture pérenne et respectueuse de son environnement.
Le rez-de-chaussée est traité en transparence, et permet de profiter d’un apport maximal de lumière naturelle. Il est composé de deux halls d’accès, d’un local à vélos et d’un local à ordures ménagères directement connectés à la rue, et d’un espace dédié à la Petite Enfance.

Les logements sociaux sont situés du 1er au 5ème étage et bénéficient tous des commodités d’usage. Chaque chambre profite de larges fenêtres vitrées et d’une vue panoramique sur la rue Emile Level. Les plans des studios sont optimisés. Un grand meuble sur mesure occupe toute la longueur du logement et intègre l’essentiel des besoins du résident : des rangements, une kitchenette, un bureau, une desserte et un plan de travail. Egalement sur mesure, le lit est intégré dans un meuble qui forme une tête de lit. La pièce d’eau est éclairée en second jour par la rue, grâce à un élément vitré.