08/07/2015

En 1968, Bernard Zehrfuss « grand prix de Rome », construit la tour Super-Montparnasse dans le 15ème arrondissement. Du haut de ses trente étages d’habitation, soit 270 logements et un solarium / piscine au dernier niveau, sa façade revêtue de pâtes de verre commençait à s’effriter. Il a donc fallu projeter une rénovation d’envergure, qui a dû être validée par l’Architecte des Bâtiments de France, l’association du Vieux Paris, l’association Patrimoine XXe siècle, l’architecte voyer de la ville de Paris, et les ayants-droit de Bernard Zehrfuss.
isover
C’est donc un véritable défi technique sur ce bâtiment occupé qui s’échelonne durant un an. Les cabinets d’architecture Pelegrin et Lair & Roynette, accompagnés de l’Agence Parisienne du Climat, ont dû concilier qualité architecturale et efficacité énergétique. L’architecture et les proportions élancées de la tour sont respectées ; la rénovation énergétique globale permet d’augmenter le confort des habitants tout en diminuant leurs charges. Il s’agit là de la première rénovation d’un Immeuble de Grande Hauteur d’habitation (IGH-A) qui respecte les exigences du Plan Climat Paris. Elle coute 4,9 millions d’euros, dont 2,75 millions attribués à l’isolation.
isover
Le cabinet Paziaux ingénierie a estimé une division par deux des dépenses énergétiques sur 50 ans. Ont été préconisé une isolation thermique par l’extérieur, le changement des menuiseries et l’installation de VMC. Sur les 7787 m² de façades, une performance énergétique exemplaire réalisée avec le nouvel isolant en laine de verre Isofaçade 32R d’Isover permet à ce chantier d’atteindre le label BBC. Sélectionné pour sa faible épaisseur rapportée à sa performance, assurant un lambda de 0.032 W/(m.K), l’isolant est mis en œuvre en trois épaisseurs afin de reproduire les volumes originaux de la tour : soit 140 mm sous les allèges des parties courantes, 100 mm dans les parties courantes, 80 mm sur les faces extérieurs des loggias, mais aussi 200 mm dans les sections de façades sans ouvertures. Le tout est complété au niveau des loggias par de la laine de roche Isover TF, posée également en trois épaisseurs et recouvertes d’enduit, permettant de préserver le clair vitrage et la qualité de vue au niveau des ouvertures. Isofaçade 32 est habillé d’un bardage ventilé en tôle d’aluminium de trois coloris, dans le respect de la colorimétrie d’origine : blanc cassé, gris clair et noir.
isover
Entre qualité architecturale et performance énergétique, la tour Super-Montparnasse relève largement le défi grâce à la technologie Isover.
Courtesy Isover