19/02/2019

Si bâtir, c’est penser la ville de demain, réhabiliter c’est re-composer avec l’histoire. Démonstration à Lyon avec le 107, pour le cabinet d’architecture lyonnais Soho Atlas.

Datant des années 1980, cet immeuble de bureaux n’était plus en phase avec l’évolution de son quartier, la Part-Dieu, ni avec les attentes en termes de performances énergétiques, de qualité environnementale, de confort d’usage et de bien-être au travail.

Le 107 à Lyon (copyright Pierre Le Chatelier)

Vingt-trois mois de restructuration lourde (désamiantage, déconstruction-curage, ossature béton et enveloppe entièrement retravaillées) et de surélévation du bâtiment ont abouti à une métamorphose complète. L’immeuble, élevé en R+7 représente désormais plus de 5630 m2 de surface utile et s’inscrit parfaitement dans la dynamique de renouveau du quartier de la Part-Dieu.
Dialoguer avec la ville, valoriser les espaces et les vues, associer confort thermique et acoustique avec une démarche environnementale vertueuse : autant d’enjeux qui ont mobilisé un travail minutieux de re-découpage des volumes intérieurs et de ciselage de l’enveloppe extérieure.
Pour le 107, de nombreuses solutions de façade Wicona (copyright Pierre Le Chatelier)

Parmi les dispositifs, les menuiseries aluminium signées Wicona tiennent toute leur part dans cette vaste opération de rénovation. La quasi intégralité des solutions de la marque ont en effet été mises en œuvre : mur-rideau pour les éléments de verrières en toiture qui rappellent les serres du Parc de la Tête d’Or, fenêtres urbaines, sortes de grands cadres dans la façade qui offrent de grandes baies vitrées, vitrines du rez-de-chaussée, fenêtres à ouvrant caché, portes fenêtres et portes battantes.
Une qualité esthétique finale que confortent d’autant plus les qualités d’usage et environnementales validées par une certification BREEAM Excellent.