17/05/2018

Arc en rêve centre d’architecture consacrera, du 31 mai au 28 octobre 2018, une grande exposition monographique pour la première fois en France, sur l’ensemble de l’œuvre de Wang Shu et Lu Wenyu de l’agence, Amateur Architecture Studio. L’agence distinguée en 2012 par le prestigieux prix d’architecture Pritzker porte un intérêt pour l’architecture traditionnelle chinoise. Son œuvre, en rupture avec la production urbaine majoritaire en Chine, se réalise avec une pratique engagée entre mémoire et projet, innovation et tradition.

© Iwan Baan

Wang Shu & Lu Wenyu, architectes installés à Hangzhou, développent au sein de leur agence Amateur Architecture Studio une approche résolument différente de l’architecture majoritaire en Chine.
© Iwan Baan

Par opposition à une modernité souvent destructrice dont ils s’émancipent, ils affirment de nouvelles pratiques de l’architecture, à la fois inventives et critiques.
Amateur Architecture Studio sont des constructeurs. Ils travaillent en prise directe avec les mutations de l’architecture et des modes de vie en Chine. Ils interprètent le savoir-faire traditionnel chinois dans un langage architectural contemporain, empreint de poésie.
Le nom de l’agence, Amateur Architecture Studio, traduit son intérêt pour l’architecture chinoise vernaculaire, artisanale, peu dispendieuse, spontanée et temporaire.
© Iwan Baan

Soucieux de préserver les techniques traditionnelles des savoir-faire populaires  Amateur Architecture Studio adopte une position critique vis-à-vis de la profession d’architecte en Chine qui, dans un contexte de mutations urbaines et rurales, privilégie l’image aux usages et cède le plus souvent aux logiques financières et aux manifestations symboliques.
L’agence se confronte à la question des destructions massives et à la reconstruction sauvage des villes chinoises.
© Iwan Baan

Ils exercent leur compétence au service de « la tradition contemporaine ». Ils défendent le caractère professionnel de l’architecture amateur ; cependant l’exercice conceptuel est sérieux : il s’agit de penser un mode de vie.
Ils exercent leur métier d’architecte à la manière de l’artisan, expert en innovation. C’est une démarche expérimentale au sens littéral. Il n’y a pas de postulat théorique préalable.
Le travail d’Amateur Architecture Studio se focalise sur la réinterprétation de l’architecture traditionnelle locale à partir du recyclage et de la réutilisation.
© Iwan Baan

La récupération de matériaux, le recours aux méthodes artisanales et aux techniques
de constructions ancestrales sont autant de sources d’inspiration.
Pour Wang Shu et Lu Wenyu, la forme est secondaire. L’architecture n’est pas artistique, ils ne s’opposent pas à l’art non plus. Le langage de l’art inspire simplement l’architecture pour construire en toute liberté.
© Iwan Baan

Au cours des dix dernières années, Amateur Architecture Studio a réussi à créer une œuvre remarquable, extrêmement singulière dans son écriture, qui interroge le rôle de l’architecte aujourd’hui, au-delà des frontières de la Chine.
© Iwan Baan

Exposition du jeudi 31 mai au dimanche 28 octobre 2018
arc en rêve centre d’architecture – grande galerie
Entrepôt, 7 Rue Ferrere, 33000 Bordeaux
ouvert du mardi au dimanche de 11:00 à 18:00
nocturne le mercredi jusqu’à 20:00