20/11/2017

Au Japon, à Tenri, le designer Nendo réaménage un parking de 6000 m2 en un espace ouvert accueillant des activités mixtes au sein d’édicules de béton.
L’histoire urbaine du Japon moderne doit beaucoup aux chemins de fer. Dans les grandes villes de l’archipel, les compagnies ferroviaires se sont faites aménageurs, construisant parc d’attractions, terrains de sport, quartiers d’habitations avec le cas échéant leurs réseaux d’autobus.  La concentration des constructions autour des gares inspire aujourd’hui les aménagements en Occident, comme ceux du grand Paris, par exemple. Moins inspirant, l’urbain sans urbanité de nombreuses villes japonaises, résultat d’épisode de modernisation rapide à différentes époques, notamment dans le Japon en pleine expansion économique des années 60. Une ville chaotique qui peut avoir son charme, mais que l’on essaye depuis quelques années de rendre plus agréable pour ses habitants. Né d’une initiative communale, le réaménagement des abords de la Gare de Tenri, près de Nara, rappelle des projets de récupération urbaine … Olivier Namias

Retrouvez l’intégralité du reportage dans le numéro 383 d’Architectures CREE

 

Image à la une : © Takumi Ota