03/09/2015

Dans le cadre de sa politique de refondation de l’école, la Ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud-Belkacem a remis à Pierre-Louis Gerlier le prix national Jean Prouvé pour son projet de mobilier scolaire : Bougez+.
 

Libérer l’esprit

Si la position assise peut s’apparenter à une privation de mouvement, il semble que changer de posture libère l’esprit, stimule l’imagination et l’envie d’apprendre. Partant du principe qu’il n’y a pas une mais plusieurs manières de travailler, Pierre-Louis Gerlier réinvente le mobilier scolaire. Son projet Bougez+, gagnant du prix Jean Prouvé offre une multitude d’ergonomies possibles en fonction des situations de travail. bougez+, différentes positions
 

Changer de posture

Ce procès est rendu possible par l’encastrement d’un plateau amovible en Dibon® plié (12 mm), solide et léger, dans une structure en acier tubulaire (Ø15 mm). En plan horizontal, l’inclinaison du plateau est propice au travail de rédaction et d’analyse, tandis qu’en plan oblique elle est favorable à un travail sur tablette. L’assise permet quant à elle de redresser le bassin et la colonne vertébrale, améliorant ainsi la circulation sanguine dans les muscles abdominaux et dorsaux. Sur un plan vertical, le plateau forme le dossier d’un fauteuil, idéal pour l’écoute et la lecture. En position assis debout, le mobilier favorise le travail de groupe et les déplacements spontanés, effaçant la frontière entre l’estrade et le reste de la classe. Facilement transportable, il s’encastre et s’empile pour libérer l’espace, permettant d’imaginer d’autres activités pédagogiques.
Bougez+, 3 éléments
Enfin, Bougez+, grâce à l’extrême légèreté de ses composants, permet de changer facilement de typologies et d’agencement selon qu’ils s’agissent de travaux individuels ou collectifs et s’inscrit ainsi parfaitement dans l’esprit du prix Jean Prouvé.
 Courtesy Pierre-Louis Gerlier