03/07/2019

L’Agence Taillandier Architectes Associés présente l’un de ses projets récents : le « Parking Victor Hugo », rénovation et extension d’un lieu emblématique du centre-ville de Toulouse (région Occitanie, France). Joan Busquets, urbaniste et architecte catalan, chargé du projet a pour objectif est une modification du sens de circulation et modernisation du système de stationnement.

 

Parking Victor Hugo Toulouse

 
Ce parking est une sorte d’îlot-machine, conçu pour abriter les voitures, il met en scène leur ascension dans ses étages et leur stationnement au travers de ses façades dentelées, qui viennent répondre au rythme des fenêtres et balcons avoisinants.
Le programme initial prévoyait une mise à niveau du marché avec la place et une ouverture de la façade, aujourd’hui close, rendant celui-ci introverti. Joan Busquet voulait juxtaposer Marché et Parking mais cela impliquent un flux important qui pèse sur le tissu urbain dense.
Le projet propose alors une homogénéité des sols à l’échelle de la ville pour rendre la place aux piétons et ainsi rendre l’espace plus dynamique et plus vivant.
Marché couvert et parking

 
L’intervention sur le bâtiment a été de travailler principalement sur les circulations verticales des piétons qui ont souffert des diverses additions. Initialement amples et en balcon sur la ville, elles sont aujourd’hui étriquées et peu pratiques. Le projet propose d’intégrer dans le volume du bâtiment l’ascenseur – greffé latéralement à la fin du 20ème siècle – pour retrouver le concept initial de Lafitte. Combinée à la reprise de l’escalier, cette démarche permet de rendre une visibilité à l’accès.
La circulation se matérialise par un voile béton préfabriqué peint en blanc, à l’identique du parking, qui renoue avec la simplicité et la plasticité du projet originel.
Circulation du parking

Balcon sur la ville