16/05/2018

Boulogne sur Mer est la deuxième plus grande ville du département du Pas-de-Calais. Capitale de la Côte d’Opale, c’est également le premier port de pêche de France. Parmi les immanquables de la ville, on retrouve l’Aquarium Nausicaá . Depuis 2016, celui-ci bénéficie d’un vaste programme de remaniement architectural. Grand Nausicaá ouvre ses portes au public dès samedi prochain !
 

 
C’est l’architecte Jacques Rougerie, déjà à l’origine du bâtiment initial, qui a été sélectionné en juin 2014 pour la réalisation de ce projet. Son expérience de constructions d’aquariums à travers le monde, et sa connaissance du bâtiment, ont su faire la différence. Il est à l’origine d’Océanopolis à Brest, du Musée d’archéologie sous-marine d’Alexandrie… Il a également l’habitude de construire en bord de mer, mais aussi sous la mer, concept qu’il explore dès les années 70.
 
Depuis 1991, l’aquarium Nausicaá fait rêver petits et grands, et participe à la sensibilisation pour la protections des océans. La modernisation du bâtiment permettra d’intégrer une dimension scénographique plus importante, et d’accueillir toujours plus de visiteurs. L’aquarium compte bien rester la première attraction touristique du Nord pas de Calais et devenir le plus grand aquarium d’Europe. Un projet ambitieux pour la ville qui compte en profiter pour donner une nouvelle impulsion à son urbanisme et son économie.
 

chantier_grand_bassin_grand_nausicaa_architecture
Chantier du grand bassin

nausicaa_aquarium_boulogne_sur_mer_nord_pas_de_calais_architecture_plus_grand_europe_extension nausicaa_aquarium_boulogne_sur_mer_nord_pas_de_calais_architecture_plus_grand_europe_extension
 
Dans son architecture, Jacques Rougerie reprend le vocabulaire marin. Les coques d’un voilier se dresse contre le vent venu de la Mer du Nord, la raie manta que l’on peut deviner en plan s’élance au large… Au delà de la prise de position architecturale, le projet relève de nombreux défis techniques. Le visiteur n’en a peut être pas conscience – et c’est là toute la subtilité !- mais derrière ces bassins, se cachent des kilomètres de gaines techniques et de pompes, qui permettent de filtrer, d’analyser et de contrôler la qualité de l’eau et sa température. Un travail main dans la main avec les ingénieurs de VINCI était indispensable ! Lors de la mise en eaux des bassins, chaque retenait son souffle. D’ailleurs, l’attraction phare du nouveau Nausicaá sera sans aucun doute le bassin de 10 000 m3 ! Les visiteurs pourront s’aventurer dans un tunnel sous l’eau, et s’immerger au plus près des requins et raies géantes… Le vitrage de 100 m² est également une prouesse technique. Sans compter le plancher d’1 m 50, dont l’épaisseur est justifiée par le poids du bassin qu’il doit supporter !
 
L’architecte Jacques Rougerie a prévu le découpage du chantier en deux grandes phases. Il a permis à Nausicaá de rester accessible au public durant les travaux. Ainsi, la première phrase est sur le point d’être inaugurée. Elle se compose d’un nouvel espace d’accueil et de nouveaux lieux d’exposition. La seconde phase ouvrira l’an prochain, si les fonds nécessaires sont récoltés. Elle comprendra l’univers polaire et le pôle événementiel. Au delà d’une simple rénovation, il s’agit d’un véritable changement d’échelle. Nausicaá compte accueillir près d’un millions de visiteurs par an grâce à ce nouvel aménagement.  Lancement le samedi 19 mai 2018 !