29/09/2015

Moda, showroom spécialisé dans le mobilier contract,  fête son dixième anniversaire au travers d’une exposition baptisée 10 / 10. 10 ans, 10 scènes qui associent designers et fabricants de renommée internationale. Sous le commissariat de François Bernard, cette exposition allie modernisme, originalité et poésie avec brio dans une rencontre entre le design et le mobilier contemporain. Notre focus en vidéo sur quelques unes des installations présentes…

La société Tangent dirigée par Hideki Yoshimoto – designer et ingénieur en aéronautique – et basée à Londres illustre les nouvelles technologies pour la création de produits à la fois utiles et poétiques à travers 3 installations innovantes.

Inaho associe lumière et mouvements afin d’évoquer le balancement gracile des épis de riz. Un banc en forme de basset artésien (Ugo des Editions Riva) est à disposition pour contempler la magie de l’installation lumineuse, animée grâce à ses détecteurs de présence.
Kihou porte des bulles lumineuses et dorées à la surface d’un liquide noir opaque faisant penser à du pétrole.
Tout autour des tabourets estampillés “The End” – édités par Gufram – invitent les curieux à s’asseoir autour de ce chaudron de sorcier futuro-magique. L’installation est un hommage insolite aux années qui passent et à l’avenir techno poétique du design.
Fluff met en scène des sphères flottantes et lumineuses dans l’obscurité tout en défiant les lois de la gravité. Le spatial et l’abyssal sont des courants poétiques et créatifs importants pour les années futures. Lunaire de Fontana Arte s’inspire également des éléments cosmiques et des effets diurnes et nocturnes.

Sunset est un nouveau papier peint créé par les designers de A+A Cooren et édité par la société Bien Fait. Leur source d’inspiration est la sensation d’atmosphère et les éléments physiques de la nature. Leur créativité s’exprime dans des aménagements d’espace et semble continuellement jouer entre matérialisation de l’invisible et désincarnation du réel. Ici, le dégradé du papier peint évoque un crépuscule inversé vers la couleur rouge intense en faisant écho à la “physicalité” comme un décor pour les alignements de chaises rouges sélectionnées par Moda.
Mobilier : Stil, La Palma – Pina, Magis – Nolita, Pedrali – Dragonfly, Segis – Harry, Massproductions – Dent, Bla Station – Chassis, Wilkhahn – Mia, EMU – Washington, Knoll – Dinamica, Alias.

Takt – groupe de designers japonais – affiche une volonté «d’inventer le futur ». Avec le projet Dye it Yourself, ils répondent à cette demande actuelle de l’unique de masse. A partir d’une chaise blanche et d’une impression en 3D avec des encres de couleur, ils proposent à chacun de choisir selon ses envies. Une fois la couleur absorbée et la teinte fixée, chaque chaise devient une pièce unique. Le projet de Takt s’harmonise poétiquement avec la collection Carte Blanche de l’éditeur belge Bulo, dessinée par Ann Demeulemeester. Ce concept “à finir” se retrouve également dans les luminaires de Opinion Ciatti.

Le projet collectif Tutti Frutti , proposé par Fabrica – laboratoire de recherche et de production Design du groupe Benetton – oppose la transparence et la fragilité du verre à la fantaisie du fruit. Dans leur projet ré-inventer, l’objectif est de détourner les codes banalisés d’un objet du quotidien – corbeille à fruits – pour ré-inventer sa fonction en pièce unique grâce à la présence singulière et continuelle des fruits. La même logique est utilisée pour la table de ping pong You and mie de l’éditeur RS Barcelona.

Designer anglais primé au Lexus Award 2014, James Fox, amateur de Nature et de solutions design, a imaginé Macian.
Ce projet illustre de quelle manière le design de pièces de jonction simples permet de construire des abris éphémères en pleine nature ou dans des lieux atypiques en ville, quel que soit le matériau employé. La structure présentée dans l’exposition est composée de tubes de carton liés entre eux par une série de liens dessinés par James Fox. Le mobilier Fionda vient des éditions Mattiazzi, les luminaires Follow me des éditons Marset.
 
François Bernard – auteur de cette exposition – est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. En 1992, il fonde son agence Croisements, spécialisée dans la détection des évolutions des styles et des modes de vie. Elle œuvre également à la conception, la création et la structuration de gammes de produits en rapport avec l’art de vivre contemporain et l’environnement de la maison. Le nom de cette agence s’inscrit dans une logique de rencontres, de savoir, de culture et de créativité. Elle accompagne les acheteurs français de la distribution et collabore depuis plus de 20 ans avec le Salon Maison et Objet. François Bernard crée également des meubles, des objets et des textiles. Il a conceptualisé la maison d’édition de design ENO tout en assurant la direction artistique pendant 5 ans.
Depuis 2005, Moda – avec à sa tête Pascal Dessagne – est le partenaire privilégié des architectes et des prescripteurs pour l’aménagement de nombreux projets sur mesure d’espaces tertiaires et résidentiels dans l’univers du mobilier contemporain.
Moda Exposition 10 / 10
Exposition du 3 septembre au 3 octobre 2015
Lieu : Moda Galerie – 6 Passage de la Boule Blanche – 75012 Paris
Isabelle Thommès