05/02/2018

Marcher, jouer, s’asseoir… Partager l’espace urbain ou habité, autant de postures qui renforcent et créent des liens et ce, sous toutes les latitudes. Le mobilier et l’éclairage participent de cette appropriation de l’espace qui en devient hospitalier, convivial, confortable et rassurant. Polyvalent, le mobilier incite au partage et génère de nouveaux habitus urbains. A Bordeaux, Pablo Reinoso conçoit des salons de ville dont les assises en béton imitent la peau des crocodiles.

Retrouvez notre dossier mobilier outdoor – S’approprier l’extérieur – dans le numéro 383 d’Architectures CREE

© O. Panier des Touches/Dolce Vita

Fauteuil Croco de ville en béton Lafarge conçu par Pablo Reinoso

Suite à une commande de la biennale d’architecture, d’urbanisme et de design Agora à Bordeaux en 2014, le designer franco-argentin Pablo Reinoso adapte des sièges de sa création à l’espace public. Une série d’assises en béton Ductal® (béton fibré ultra haute performance) de l’entreprise Lafarge imite la texture d’une peau de crocodile. Colorés dans la masse, ils se déclinent en vert, rouge et marron par incorporation direct des pigments dans la matière. Chacun est doté d’un programme différent par Qr code : proposition musicale, détails sur les transformations du quartier, etc. Installés dans différents lieux publics dans le quartier du Grand Parc, sur le Miroir d’eau, aux Bassins à Flot et rive droite, ces fauteuils « croco de ville » nomades et urbains peuvent être disséminés dans la ville par petits ensembles pour former des salons de ville. Ils forment un mobilier urbain identifiable pour des quartiers en chantier, en mutation. Leur matériau les rend à la fois durable dans le temps et 100% recyclable. L 53,2 x H 84,9 x P 86,1 cm. 260 kg.