09/02/2018

Marcher, jouer, s’asseoir sur un banc … Partager l’espace urbain ou habité, autant de postures qui renforcent et créent des liens et ce, sous toutes les latitudes. Le mobilier et l’éclairage participent de cette appropriation de l’espace qui en devient hospitalier, convivial, confortable et rassurant. Polyvalent, le mobilier incite au partage et génère de nouveaux habitus urbains.

Retrouvez notre dossier mobilier outdoor – S’approprier l’extérieur – dans le numéro 383 d’Architectures CREE


Le banc Trapecio édité par Santa & Cole a été designé par Antonio Morales et Montserrat Periel. Deux poutres parallèles en béton Ultra Haute Performance Coloré (UHPC) dans la masse reliées par une structure en acier galvanisé laqué RAL 9006, composent ce banc aux généreuses proportions, qui offre des possibilités d’utilisation variées pour des espaces de détente urbains. Tons terre, blanc ou gris et finition hydrofuge. L 450 cm ; section 20 x 40 cm ; 700 kg
Le banc Trapecio est aussi disponible en bois. Deux blocs de bois ayant le rôle de poutres structurelles de 4,5 m de longueur et de section approximative 20 x 40 cm, en mélèze lamellé-collé, pour un poids de 380 kg.  La fixation est réalisée au moyen de chevilles et de plots de fondation de béton, 10 cm au dessous du sol fini. Le banc est livré démonté avec les instructions de montages. Les chevilles, les tire-fonds d’assemblage sont livrées avec les piétements.