05/02/2018

Marcher, jouer, s’asseoir… Partager l’espace urbain ou habité, autant de postures qui renforcent et créent des liens et ce, sous toutes les latitudes. Le mobilier et l’éclairage participent de cette appropriation de l’espace qui en devient hospitalier, convivial, confortable et rassurant. Polyvalent, le mobilier incite au partage et génère de nouveaux habitus urbains. Le designer Jean Couvreur conçoit un banc rafraichissant, baptisé « Banc frais. »

Retrouvez notre dossier mobilier outdoor – S’approprier l’extérieur – dans le numéro 383 d’Architectures CREE

©Matthieu Gauchet

Banc Frais : un banc rafraichissant dessiné par Jean Couvreur

Le designer français Jean Couvreur est à l’origine de ce banc public original baptisé « Banc frais ». Conçu dans le cadre du Festival Lyon City Demain, ce banc en béton blanc réalisé par GCC Rhône-Alpes étonne déjà par ses caractéristiques dimensionnelles : 3 mètres de long pour 1,7 mètre de large et un poids de 3,5 tonnes. Le bloc monolithique, comme taillé dans la masse et néanmoins en légère suspension. Mais ce qui en fait son extrême originalité, c’est sa capacité à rafraichir. Il renferme de l’eau. Actionné par une pompe manuelle intégrée reliée à une citerne de 300 L, l’eau jaillit à la surface au centre du bloc qui est légèrement creusé. La porosité et l’inertie du béton retienne la fraicheur de l’eau. Le designer Jean Couvreur expliquait sur ce projet : « Comme un bloc taillé dans la masse, Banc Frais est l’expression pure des capacités du matériau : un volume de béton en suspension, délicatement creusé au centre, comme si l’eau l’avait érodé. Au-delà de la démonstration technique, le projet valorise des principes et techniques ancestraux, souvent oubliés ou trop peu exploités. » La source rafraichit l’atmosphère des personnes assises autour. Il revisite la traditionnelle fontaine du village, par ses aptitudes au rafraîchissement et au rassemblement. Dimensions : 3 x 1,70 m. Poids : 3,5 T.
©Matthieu Gauchet