25/06/2015

En cette année 2015, le célèbre fabricant italien de carreaux de céramique Marazzi fête ses 80 ans ! A l’origine, l’entreprise s’installe en 1935 dans un centre de fabrication artisanale de produits en terre cuite à Sassuolo. L’histoire veut que son fondateur, Filippo Marazzi, ait improvisé une structure en peupliers pour construire sa première usine de production, ce qui lui a valu le nom d’ »usine de carton ». Mais à vrai dire, Marazzi utilisait d’ores et déjà des technologies de pointe qui lui ont permis de transformer des méthodes artisanales en un processus de fabrication industriel.

Marazzi
30’s 40’s – man at work with gravel

C’est en 1950 que la Tile Factory Filippo Marazzi rentre réellement dans sa pleine production, satisfaisant la demande croissante en carreaux caractérisant les reconstructions de l’après guerre. Reprise par le fils Pietro Marazzi, l’entreprise croît tant en terme de taille que de mécanisation – notamment avec les « fours à tunnel » – et s’ouvre au monde de l’architecture.
Marazzi
50’s – Disegni collection – Stella Blu by Martini

Au cours des années 70, Pietro Marazzi fait appel à de grands noms de la mode (Paco rabanne, Biki, Forquet) pour revoir l’image du carreau de céramique trop souvent considéré comme uniquement pratique. En 1974, il fait breveter son « rapid single-firing process », visant à cuire le carreau en même temps que l’email de finition. Puis l’entreprise est à nouveau dirigée par un fils Marazzi qui lance un processus d’internationalisation amenant le groupe à devenir le premier producteur mondial de carreaux de céramique.
Marazzi
70’s – Biky – Alta Moda collection

Dans les années 80, Marazzi s’implante à l’étranger en ouvrant une usine à Castellón de la Plana (Espagne) et l’autre à Dallas (USA). Investissant dans la recherche et le développement, le fabricant sort en 1985 le carreau « Enduro« .
Marazzi
80’s – Enduro Patent

Par la suite, d’importantes opérations de croissance sont lancées afin de maintenir l’entreprise au rang de leader. Des bureaux de vente sont ouverts par le monde. En 2010, Marazzi investit dans des technologies de pointe. Cela lui vaut l’Award Compasso d’Oro en 2011 pour le premier carreau 3D en grès cérame Soho.
Marazzi
2011 – Soho 3D decoration – Honorable Mention ADI Compasso d’Oro

Aujourd’hui Marazzi souhaite afficher de plus en plus une production « made in Italie ».
Courtesy Marazzi