10/06/2016

Enedis déploie progressivement son nouveau compteur communicant Linky sur l’ensemble du territoire français, avec pour objectif 90% des anciens compteurs remplacés, soit 35 millions de compteurs équipés d’ici 2021.
compteur-linky-enedis
Comme les compteurs actuels, la fonction du compteur Linky consiste à compter l’électricité consommée ; il n’enregistre donc que la consommation globale du foyer en kWh. Néanmoins, les compteurs les plus anciens datant de 1990, la technologie a depuis fait un bond. Les compteurs communicants Linky utilisent ainsi la technologie CPL (courants porteurs en ligne). De cette façon, ils peuvent recevoir des ordres et envoyer des données sans l’intervention physique d’un technicien. Par ailleurs, l’installation du compteur Linky ne nécessite ni travaux ni câblages puisqu’il utilise les infrastructures déjà existantes.
Ce programme d’envergure est très suivi par les industriels du monde entier. Selon Bernard Lassus, directeur du programme Linky d’Enedis interrogé par Le Figaro, « si le développement de ce compteur communicant est aussi suivi, c’est parce que nous sommes l’un des plus grands réseaux de distribution au monde et le secteur est très attentif à la fois au choix de la technologie et à la manière dont nous allons le déployer ». Un déploiement progressif débuté avec une phase d’expérimentation menée dans quelques 300 000 foyers à Lyon et à Tours en 2010/2011 et qui devrait continuer jusqu’en 2021, date à laquelle 90% des anciens compteurs devraient être remplacés.