18/04/2016

En fin de semaine dernière, les Tours Duo (Paris XIIIe) ont tremblé. Jeudi 14 avril, le premier recours déposé par l’association Monts 14 contre les tours a été rejeté par le tribunal administratif.

Tours Duo_Ateliers Jean Nouvel
Les Tours Duo (Paris XIIIe) ont tremblé

Prévu dans le XIIIe arrondissement, cet amphisbène parisien imaginé par les Ateliers Jean Nouvel et mené par Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec, est prévu pour 2020. Il est composé de deux tours asymétriques d’usages mixtes, devant s’élever à 180 et 122 mètres, abritant 100 000 m2 de surface. Selon le texte du recours, consulté par l’AFP, l’association estime que « l’enquête d’évaluation environnementale n’a pas été menée correctement » et de ce fait, qu’elle « n’a pas permis d’apprécier la gravité de l’impact des tours Duo » sur le paysage de la capitale. Elle dénonce un photomontage erroné, destiné à séduire le maître d’ouvrage.
Tours Duo_Ateliers jean Nouvel
L’association Monts 14 dénonce un photomontage erroné

Les Tours Duo qui s’inscrivent dans la lignée d’autres gratte-ciel dessinés par des « starchitectes »– la Cité Judiciaire de Renzo Piano prévue en 2017 et la tour Triangle d’Herzog & de Meuron pour 2020, pour ne citer que celles-ci – risquent-elles aussi de se retrouver face à d’autres obstacles : prochainement, un second recours qui conteste le permis de construire sera étudié.
Amélie Luquain
 
Courtesy MSL France / Ateliers jean Nouvel