29/11/2018

Du 20 au 22 février prochain, le Sommet du Design dévoile à Paris sa Stratégie-cadre Mondiale pour le Design Durable (World Sustainable Design Framework).

Après Gwangju et Montréal, cette nouvelle étape constitue, pour l’ensemble de la communauté des créateurs, une occasion exceptionnelle de se positionner par rapport aux enjeux globaux de notre siècle. Aligné avec les objectifs de développement durable des Nations Unies et de plusieurs autres mécanismes internationaux, le programme de la stratégie-cadre est articulé en fonction de trois grands objectifs : durabilité et bien commun, nouvelles pratiques collaboratives et nouveaux cadres d’action. Décryptage ! 

 

Centre de découverte et de services du parc national des îles-de-Boucherville (copyright Adrien Williams)

 

Durabilité et bien commun

Trois ans après la COP21 et la signature de l’accord de Paris sur le climat, le Sommet du Design fait état d’un premier constat et lance la stratégie-cadre mondiale sur le design durable. Les indicateurs démontrent en effet que nous ne progressons pas assez rapidement, ce pourquoi il est désormais essentiel d’impliquer davantage l’ensemble des communautés de créateurs, architectes, designers et urbanistes dans la recherche de solutions et d’actions durables.

Responsabilité et éthique – Résilience – Perturbations – Enjeux Globaux
 

Nouvelles pratiques collaboratives

Partant de ce constat, le deuxième objectif, tel qu’il est défini en vue du sommet de février 2019, explore le « mieux travailler ensemble ». Face au multidisciplinariat impliqué à la fois dans et par le processus créatif, l’ambition de la stratégie-cadre est d’encourager le développement de nouvelles pratiques collaboratives.

Interdisciplinarité – Outils et innovation – Villes et régions – Secteur privé
 

Nouveaux cadres d’action

Le dernier objectif fixé par la stratégie-cadre relève de la nécessité fondamentale de structurer. Il s’agit en effet de réussir à établir une cartographie à l’image de cet écosystème diversifié, des professions et industries liées à la conception durable à travers le monde. User de la force de cohésion pour avoir plus de poids, plus de visibilité et assurer la valeur du design durable en insistant sur son impact à l’échelle « glocale ».

Education et culture du design – Indicateurs – Gestion – Politiques
 

Appel à projets

Depuis le 8 novembre dernier, la seconde phase d’appel à projets est ouverte au public. Chercheurs, étudiants ou professionnels ont en effet la possibilité de soumettre dès aujourd’hui leurs recherches, et de participer activement au sommet. Cette initiative a pour objectif d’encourager la diffusion du savoir et de la relève scientifique ou professionnelle tout en octroyant aux participants le bénéfice de l’envergure et de la couverture médiatique de l’événement.

 
Pour plus d’informations sur le Sommet du Design