06/05/2015

La Bibliothèque Multimédia à Vocation Régionale prend forme !
Pilier du projet d’agglomération de Caen-la-Mer, son chantier a débuté courant juillet 2013. Clément Blanchet, associé de l’agence OMA fondée par Rem Koolhaas, interroge les nouvelles relations à la lecture et à la culture. Dans un contexte de dématérialisation et de démultiplication de l’information, il repense la bibliothèque. « Cet équipement est pour moi une simple traduction de ces diagrammes originaux. Elle devient un lieu métropolitain qui explore et définit le rôle du livre dans un monde de plus en plus virtuel. Elle est un forum unique, un lieu commun pour le territoire Caennais » précise Clément Blanchet.
Antoine Cardi_BMVR_01-04-2015_espaces-détails_-4
Sur une parcelle de 5200m² située au bout de la Presqu’île de Caen, le bâtiment pointe des repères dans la ville. L’astucieuse forme en X offre quatre parvis pour une pause déambulatoire. A la croisée des axes, son hall est littéralement connecté à la ville, reliant le parc et le bassin Saint Pierre par une « place interne ». Lieu de partage, il s’ouvre sur le café-restaurant – lui-même vitré sur le quai – et dessert un auditorium.
© Antoine Cardi
Aux étages, les quatre ailes correspondent aux 4 pôles de la BMVR. Le pôle Littérature se distingue par un gradin en bois où le public pourra consulter un ouvrage, tandis que le pôle Sciences Humaines est doté d’un cabinet de curiosité servant de vitrine à la salle des fonds précieux. Mettant à profit la dimension asymétrique du bâtiment, l’architecte propose des espaces répondant à la diversité des attentes : salons de lecture et espaces plus intime se côtoient.
© Antoine Cardi
Libérés de toutes structures puisque déportées aux quatre extrémités, les lieux sont voués à être modulés et à évoluer selon les usages. L’architecture traduit spatialement le programme ; espace numérique infini et espace physique fini se confrontent. Le 3ème niveau accueille le pôle Enfance comme ultime découverte de ces lieux, ainsi que les bureaux et la logistique. Cet « étage poutre » affirme une structure métallique tandis que les niveaux inférieurs reçoivent une façade en vitrage bombé transparent. Une faille horizontale dévoile une place suspendue. L’espace de lecture devient un « belvédère » sur la ville. A l’automne 2016, les Caennais pourront admirer le bassin tout en façonnant leur culture.
Antoine Cardi_BMVR_21-04-2015_vue générale-2
 
Antoine Cardi_BMVR_18-02-2015_espaces-détails (verres bombés)-5
Courtesy BMVR / Antoine Cardi
 
Lire aussi : Made in Caen ?