10/11/2015

Co-woking, co-conception, co-ordination, co-innovation, co-llaboration font partie d’un nouveau vocable qui dénote des tendances actuelles, tendances qui n’ont que rarement portées leurs fruits. A l’initiative du promoteur des résidences Les Senioriales, la notion de collectif prend un nouvel envol : Habitat Seniors est un logement évolutif conçu par et pour les seniors où promoteurs, industriels et usagers travaillent main dans la main et où l’architecte ne prend part au projet qu’a posteriori.

Habitat Seniors, le premier logement évolutif conçu par et pour les séniors

Habitat Seniors, le logement s’adapte

Partant de l’hypothèse que ce n’est plus aux séniors de s’adapter aux logements, mais aux logements de s’adapter à leurs modes de vie, Les Senioriales ambitionnent de repenser l’habitat des seniors, offrant un intermédiaire entre le logement standard et les EHPAD. Puisque chaque usager à un quotidien qui lui est propre et qui évolue dans le temps de manière différente selon la contrainte physique, il s’agit de créer un espace universel à la fois polyvalent, modulable et accessible, qui réponde à la diversité des besoins. Pour ce faire, un consortium a réuni en 2013 un promoteur, un architecte et 11 entreprises françaises du secteur de l’habitat, animé par l’Institut Technologique FCBA, lui-même associé au laboratoire Paragraphe de l’Université Paris 8 soutenant une thèse en ergonomie sur la co-innovation pour et dans l’usage.
habitat seniors

Le Senior, expert de son cadre de vie

Habitat Seniors, c’est avant tout une démarche innovante itérative qui porte sur les regards croisés des différents collaborateurs et où l’usager est intégré au process dès la phase de conception, a contrario du schéma linéaire bien connu (promoteur, architecte, industriels gros œuvre et second œuvre, industriels équipement, usagers).

cuisine habitat seniors AMR concept
Mobilier de cuisine et électroménager, AMR Concept, Blum, Bosch. Plan de travail motorisé pour régler la hauteur, meubles hauts escamotables, table de cuisson avec témoin de chaleur, portes, relevants et coulissants amortis, four multifonction avec porte escamotable et coulissante sous l’enceinte du four, barre d’appui.

Dans un premier temps, socle de la démarche, une enquête a été menée auprès d’une trentaine de seniors et d’aide soignants afin de cerner les aléas de leur vie quotidienne. Plusieurs stratégies ont été mises en évidences : l’optimisation des espaces de rangement, le rassemblement des fonctions, l’accessibilité simplifiée…. Dans un second temps, promoteur, architecte et industriels ont simulé les contraintes pour mieux les comprendre et les résoudre, dans une démarche de co-conception. Enfin, les différents concepts et prototypes ont été testés par les séniors.
Dans ce processus de co-innovation, l’utilisateur est considéré comme le meilleur expert de son cadre de vie, permettant aux concepteurs de se baser sur les usages réels du logement pour mieux concevoir.
habitat seniors placards
Placards – cloison amovibles avec porte coulissante, Optimum, Righini, Blum. Meuble – cloison mobile, dressing et casiers « va et vient » communiquant. Porte coulissante et motorisée, fonctionnement en « push and go » avec paramètres réglables, option de sécurité, détection de présence

L’architecte a posteriori

Dans ce processus de co-innovation, l’architecte ne se pose plus en maître mais en « incitateur », selon les mots de Marc Raymond, agence AMS, architecte du projet et enseignant à l’ENSA-Toulouse. L’architecte aide à concevoir et à réinventer des façons d’habiter face aux mutations sociales actuelles. Les seniors représentent actuellement 18% de la population, mais près de 30% à horizon 2030. L’architecte a un travail de synthèse, coordonnant et orientant, mettant en place des outils et des conditions pour permettre la recherche et le développement de solutions innovantes d’aménagement d’espaces à vivre. L’architecte vient à posteriori ; l’agence AMS a rejoint le groupe qu’en janvier 2014. A noter, ce fut aussi l’occasion pour Marc Raymond de sensibiliser ses étudiants sur les questions d’usage, de fonctionnalité, de matériaux, de légèreté, de stabilité… lors de workshop.

Habitat Seniors, version 2.0

A ce jour, le résultat de la démarche est un logement prototype où les différents questionnements s’imbriquent pour proposer une solution cohérente. Finalement, les concepteurs, qu’ils soient usagers ou industriels, ont dû faire preuve d’ingéniosité pour améliorer le bien-être et apporter des commodités d’usages et d’entretien, tout en bannissant les stigmatisations grâce aux équipements de style neutre mais riche d’esthétisme.

application domotique habitat senior
Domotique, Somfy. Interfaces web et applications mobiles TaHoma, intuitives et évolutives, pour piloter son habitat et programmer ses scenarii. Système de contrôle en local, volets roulants équipés de moteurs io-homecontrol, contrôleurs d’éclairages et de chauffage, détecteurs pour renforcer la sécurité domotique (coupure eau, gaz, électricité), suivi des consommations. Formation et accompagnement par un domoticien.

Si cette histoire a débutée il y a de cela trois ans, elle n’en est aujourd’hui qu’à ses débuts. D’ici avril, les usagers pourront tester durant une quinzaine de jours l’habitat et le faire évoluer encore, dans le but de créer une deuxième version pour ce logement. Par ailleurs, ce travail de collaboration a tissé des liens entre les entreprises qui envisagent demain de travailler ensemble pour co-développer de nouvelles solutions. Aujourd’hui, l’exclusivité des solutions revient aux Senioriales pour une durée d’un an et demi, au-delà de laquelle pourra être envisagée une commercialisation des produits. Et ne vous y trompez pas, si ces innovations engendrent un surcoût, elles restent plus économiques qu’une restructuration après coup, et s’adaptent de par leur efficacité à des logements plus petits donc moins couteux au m².
C’est donc un pari réussi pour Habitat Seniors, dont la modularité et l’adaptabilité des équipements exposent leur potentiel afin d’attirer un public bien plus vaste, bien plus jeune.
 
Animateur – coordinateur, Institut Technologique FCBA associé au laboratoire Paragraphe Université Paris 8. Promoteur, Les Seniorales. Architecte, AMS. Salle de bains, Chêne Vert. Aménagement et placards, Optimum. Domotique, Somfy. Portes, Rhigini. Ferrures, Blum. Luminaires, SFL. Thermique, Atlantic. Sol souple, Gerflor. Electroménager, Bosch. Aménagement PMR, AMR concept. Mobilier, Evidences.
Amélie Luquain