02/11/2015

Cet été 2015, pour le festival Hello Wood en Hongrie, deux jeunes diplômés de l’ESA, Martial Marquet et Nicolas Polaert, accompagnés d’une équipe d’étudiants, ont conçu le Mazzocchio, une structure de bois qui dessine un espace aux limites immatérielles.

Un anneau parsemé de diamants lumineux

MAZZOCCHIO_detail

Hello Wood est un festival d’architecture expérimentale d’une durée d’une semaine, qui se déroule à Csorompuszta (Hongrie). Fondé sur le partage des connaissances et des savoir-faire, il regroupe des professionnels et des étudiants du monde entier qui expérimentent ensemble le bois à échelle 1.

MAZZOCCHIO_croquis

Pour l’édition 2015, Martial Marquet et Nicolas Polaert ont été retenu pour y participer. Ils ont dessiné pour l’occasion une structure en bois qui est à la fois un point de rencontre et un signal : le Mazzocchio, dont le nom et la forme sont inspirés des dessins géométriques de Paolo Uccello, peintre de la Renaissance italienne. Cette large structure, en treillis de bois de pin laissé brut, forme un anneau de 16 m de diamètre par 3,5 m de haut. Elle vient dessiner une zone dynamique d’échange aux parois invisibles dans laquelle se retrouvent les festoyeurs et dont la limite immatérielle est mise en avant par la lumière et la projection de l’ombre de la structure au sol. Ainsi, selon la temporalité, le Mazzocchio génère différentes ambiances selon la position adoptée : quand certains se tiennent sous la lumière puissante de l’anneau pour être vus, d’autres préféreront s’asseoir au centre sous la lumière tamisée.

MAZZOCCHIO_habité

Martial Marquet et Nicolas Polaert – tout deux diplômés de l’Ecole Spéciale d’Architecture (Paris) respectivement en 2009 et 2010, ayant obtenu un post diplôme de design à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (Paris) pour l’un, et une formation de menuisier chez les Compagnons du Devoir pour l’autre – ont été accompagné d’une équipe d’étudiants en art et en architecture. Grâce à l’application passée lors de la conception du projet, les 24 modules composants le cercle ont été montés in situ en une seule journée.

MAZZOCCHIO_construction

MAZZOCCHIO_module

Après quelques semaines à Csorompuszta, le Mazzocchio a été démonté puis ré-assemblé sur une île au milieu du Danube à Budapest, pour un des plus grands événements musicaux d’Europe : le Sziget Festival.

MAZZOCCHIO_en situation

Crédits photos: Tamás Bujnovszky, Gábor Somoskői, Juan Ezcurra, Martial Marquet.