02/05/2017

Le Festival du Design des D’Days investit Paris du 2 au 14 mai 2017 avec une thématique : le jeu. Expositions temporairess, installations épéhemères et événementiels pour tous, notamment au musée des arts décoratifs de 11h à 18h avec l’exposition Design d’auteur. Et bien d’autres lieux à découvrir sur le site de l’événement Le festival du Design Paris.

 

Architectures CREE vous conseille :

 

Stairway to Infinity, RDAI

Inspirés par les gravures de « constructions impossibles » de Maurits Cornelis Escher, l’agence a tenté de rendre possibles et réelles les représentations d’espaces paradoxaux. Elle a imaginé un espace qui permette à son usager de faire l’expérience de « l’activité désintéressée ». Un escalier triangulaire aux hauteurs de marche décroissantes est cloisonné de quatre miroirs. Résultat : une figure fractale vivante, surréaliste.

stairway-to-infinity-rdai
Stairway to Infinity, RDAI

 

Objets publics : le cauchemar de Narcisse, Franck Magné

L’installation présente une nouvelle vision de la relation entre mobilier et environnement urbain. Elle explore de nouvelles finitions issues de l’architecture contemporaine pour une approche graphique d’objets de notre quotidien. Qu’il soit coloré ou neutre, l’objet existe par la recomposition de son environnement. Le mobilier disparaît visuellement au profit d’un kaléidoscope de reflets.

le-cauchemar-de-narcisse-objets-publics
Objets publics : le cauchemar de Narcisse, Franck Magné

 

Plan Symbiotique, Mameluca Studio

“Dans la nature, rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme”. Plan Symbiotique est représenté par un mur, divisant deux espaces individuels, chaque personne créé son espace en fonction de ses nécessités en poussant ou tirant les lattes de bois. Elle obtient alors la configuration idéale pour répondre à ses besoins individuels. La tension ainsi créée sur le plan symbiotique tend à l’équilibre à partir du moment où les besoins réciproques sont remplis sans interférer négativement sur les nécessités de l’une ou l’autre des personnes. Une prise de conscience de « l’acte » contre l’individualisme.

Plan Symbiotique, Mameluca Studio
Plan Symbiotique, Mameluca Studio

 

Mais aussi Mathias Kiss en compagnie de Virginie Bergeaud qui investissent la Maison Auguste Comte et convient le spectateur promeneur à un Etat positif de 10h à 17h et le salon Révélations, biennale internationale des métiers d’art et de la création sous la nef du Grand Palais à Paris.

etat-positif-virginie-bergeaud-mathias kiss-maison auguste comte
Etat positif à la Maison Auguste Comte, Mathias Kiss et Virginie Bergeaud
nicolas-desbons-revelations 2017
Révélations 2017, Nicolas Desbons