14/02/2018

Point d’achoppement des municipalités où tenants de la sécurité́ et tenants des économies – et écologies – vertueuses s’affrontent, l’éclairage reste un point crucial dans le budget des villes. Eclairer pour rassurer, éclairer pour montrer et mettre en valeur le patrimoine, enfin éclairer juste, pour limiter les émissions de lumière trop fortes et perturbatrices, bref, un challenge relevé́ haut la main par les fabricants, tant en matière d’économies que d’esthétiques propres à rallier tous les combattants.

Retrouvez notre dossier mobilier urbain – S’approprier l’extérieur – dans le numéro 383 d’Architectures CREE

Eclairage Camouflage, FLOS/DESIGN PIERO LISSONI

Ces appliques murales jouent les caméléons en mettant en valeur… la lumière. Leur corps est constitué́ d’un dissipateur en aluminium avec diffuseur en polycarbonate transparent. Leurs faces visibles se déclinent en aluminium, béton, pierre marbre Crema d’Orcia et Basaltina, ou imprégnée (stucs ou peintures) blanc, gris, anthracite, noir, brun. Diam. 14 et 24 cm/Source mid – power Led ; 8 et 12 W de 786 à 1 563 lm de 2700 à 4000 K.

© Tommaso Sartori

Eclairage Casting concrete, FLOS/DESIGN VINCENT VAN DUYSEN

En hommage à Le Corbusier et la lampe conçue pour Chandigarh, cette borne en béton se veut l’archétype contemporain du modèle d’origine. Le corps est moulé en béton composé de ciment, d’agrégats et de fibre de renfort ; chaque pièce est unique. Elle est équipée d’un diffuseur en polycarbonate satiné collé au dissipateur pour garantir l’étanchéité. Source : power Led 9 W – 650/780/800 lm – 2 700/3 000/4 000 K – CRI 80.