10/06/2016

Olivier Leclercq énonce les fondements du mouvement Archi Debout qu’il anime. Face aux crises économiques et sociales, aux mal-logements et aux migrations, l’architecte doit retrouver sa place dans la conception avec les habitants.
 

A voir aussi :
Biennale de Venise : Luc Le Chatelier partage ses impressions
Biennale de Venise : Frédéric Bonnet détaille le pavillon français
Biennale de Venise : Jean-Christophe Quinton revisite l’archétype
Biennale de Venise : Olivier Leclercq présente Actes et Cités